Gite de la Cascade en Aveyron - Conques… Un peu d'histoire


Gite de la Cascade

Gite de charme pour 4 personnes
classé 4 étoiles et 3 épis Gîtes de France

à Salles-la-Source en Aveyron,
entre Rodez et Conques

 

Conques

Un peu d'histoire

Dès le IVème siècle, quelques maisons se groupent autour d'un oratoire. En 730, un valeureux guerrier du nom de Dadon jura de se venger des Sarrasins qui avaient pillé et mis à sac le village. D'une grande fierté, il refusa cependant d'échanger sa mère contre son cheval… Les Sarrasins saisirent la prisonnière et après lui avoir tranché les seins, ils jettèrent au fils son corps mutilé et sanglant… Abruti de douleur, honteux de son orgueil et de son égoïsme, Dadon partit vêtu seulement d'une bure, à la recherche du Grand Pardon… Attirés par l'ascetisme et les longues méditations que Dadon s'imposait, un petit groupe se joignit rapidement à lui. Cette migration des cœurs permit la construction d'une première église, sans doute fort modeste au départ… Vers la fin du VIIIème siècle, un monastère existait et recevait les donations de Pépin le Bref, puis de Charlemagne. La richesse d'une abbaye étant souvent liée aux reliques possédées, des moines de Conques dérobent celles de Saint-Vincent déposées à Valence, en Espagne, mais sont arrêtés.
Le 30 juillet 883, Ariviscus, un jeune moine, apporte les reliques de Ste Foy qu'il a enlevées dans une église, près d'Agen. Vers 980 survient la guérison miraculeuse de Guibert qui recouvrit la vue «après avoir eu les yeux arrachés». C'est la célébrité pour Conques qui devient une étape obligatoire sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.
Extraits de : «Conques, Cité des Siècles»,
J.M. Cosson, P. Astruc, Editions Subervie
«Panorama du Rouergue»,
Marie-Louise et Pierre Cabanes, Editions Subervie